08 février 2019

GERMINAL - EMILE ZOLA

Un incontournable. Et même si les mines, c'est du passé... on pense tout au long de la lecture au destin tragique des ouvriers d'aujourd'hui dans les usines textiles du Bengladesh ou de Chine... Le message social de Zola et de bien d'autres n'a toujours pas fait tomber le capitalisme pur et dur. INCIPIT Dans la plaine rase, sous la nuit sans étoiles, d'une obscurité et d'une épaisseur d'encre, un homme suivait seul la grande route de Marchiennes à Montsou, dix kilomètres de pavé coupant tout droit, à travers les champs de... [Lire la suite]
Posté par GirlyMamie à 10:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 janvier 2019

*** A L'OMBRE DES JEUNES FILLES EN FLEURS - MARCEL PROUST

J'adore... INCIPIT Ma mère, quand il fut question d’avoir pour la première fois M. de Norpois à dîner, ayant exprimé le regret que le Professeur Cottard fût en voyage et qu’elle-même eût entièrement cessé de fréquenter Swann, car l’un et l’autre eussent sans doute intéressé l’ancien ambassadeur, mon père répondit qu’un convive éminent, un savant illustre, comme Cottard, ne pouvait jamais mal faire dans un dîner, mais que Swann, avec son ostentation, avec sa manière de crier sur les toits ses moindres relations, était un vulgaire... [Lire la suite]
Posté par GirlyMamie à 10:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 janvier 2019

*** LA JOIE DE VIVRE - EMILE ZOLA

Un des rares romans de Zola que je n'avais pas encore lus. INCIPIT Comme six heures sonnaient au coucou de la salle à manger, Chanteau perdit tout espoir.  LE DEBUT L'action se situe en Normandie, dans un petit village portuaire. L’héroïne, Pauline Quenu, fille de Lisa Macquart et du charcutier Quenu (voir Le Ventre de Paris), orpheline à l'âge de dix ans, est confiée à des cousins de son père, les Chanteau. Pauline est très appréciée par la famille, et surtout par le fils, Lazare, qui a du mal à démarrer dans la vie,... [Lire la suite]
Posté par GirlyMamie à 12:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 décembre 2018

HENRI TROYAT

Henri Troyat (né Lev Aslanovitch Tarassov à Moscou (Empire russe) le 1er novembre 1911, mort à Paris le 2 mars 2007, est un écrivain français d'origine russe, membre de l'Académie française.  Il quitte la Russie avec sa famille en 1917 après la Révolution d’octobre. Ses parents sont d'origine arménienne. Il fait toutes ses études en France, au lycée Pasteur de Neuilly-sur-Seine. Il obtient ensuite une licence en droit. Il devient rédacteur à la préfecture de la Seine en 1935. La même année, son premier roman, Faux Jour,... [Lire la suite]
Posté par GirlyMamie à 08:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 décembre 2018

*** ILLUSIONS PERDUES - HONORE DE BALZAC

Excellentissime. Un de mes préférés. Mais je dis ça de tous les Balzac... INCIPIT A l'époque où commence cette histoire, la presse de Stanhope et les rouleaux à distribuer l'encre ne fonctionnaient pas encore dans les peties imprimeries de province. LE DEBUT Lucien de Rubempré, jeune provincial cultivé, monté à Paris pour devenir écrivain. Mais, devant l'impossibilité de vivre de sa plume, il se lance dans le journalisme, plus rentable, et y connaît un grand succès. Il peut enfin vivre sur un grand pied... Pendant ce temps, en... [Lire la suite]
Posté par GirlyMamie à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 décembre 2018

ROMAIN GARY

Roman Kacew, devenu Romain Gary, né le 21 mai 1914 à Vilna dans l'Empire russe (actuelle Vilnius en Lituanie) et mort le 2 décembre 1980 à Paris, est un aviateur, militaire, résistant, diplomate, romancier, scénariste et réalisateur français, de langues française et anglaise. Important écrivain français de la seconde moitié du XXe siècle, il est également connu pour la mystification littéraire qui le conduisit, dans les années 1970, à signer plusieurs romans sous le nom d'emprunt d’Émile Ajar, en les faisant passer pour l'œuvre d'un... [Lire la suite]
Posté par GirlyMamie à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 novembre 2018

ALBERT CAMUS - LA VIE D'ARTISTE

Article d'Albert Camus paru dans L'express - décembre 1955 Dans un bel article paru la semaine dernière, M. Henry Barraud nous a raconté comment Tibor Harsanyi, compositeur de talent, vécut et créa trente années parmi nous, se vit pourtant refuser sans trêve la naturalisation française qu'il demandait et ne reçut satisfaction que le jour de sa mort, il y a un an. Il mourut Français, comme d'autres, grâce à d'habiles médecins, meurent guéris. Il y aurait beaucoup à dire sur notre législation des étrangers et sur le scandale des... [Lire la suite]
Posté par GirlyMamie à 08:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 novembre 2018

*** CESAR BIROTTEAU - HONORE DE BALZAC

Un de mes préférés... sans doute parce que ça se passe chez un parfumeur et que ce milieu me fait rêver. Mais il n'y a pas que ça dans César Birotteau... INCIPIT Durant les nuits d'hiver, le bruit ne cesse dans la rue Saint-Honoré que pendant un instant ; les maraîchers y continuent, en allant à la Halle, le mouvement qu'ont fait les voitures qui reviennent du spectacle ou du bal. LE DEBUT César Birotteau, parfumeur enrichi par ses découvertes qui font fureur, et auquel on va remettre la Légion d'honneur, décide de transformer... [Lire la suite]
Posté par GirlyMamie à 10:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 novembre 2018

** LA PESTE - ALBERT CAMUS

Pas emballée. INCIPIT Les curieux événements qui font le sujet de cette chronique se sont produits en 194., à Oran.  LE DEBUT Un jour d’avril à Oran, en Algérie, le docteur Rieux trouve un rat mort sur son palier. Très vite, le nombre de rats qui remontent à la surface pour mourir se multiplie et les rues de la ville sont bientôt submergées de tas informes de rats morts. Les autorités décident de les incinérer. Le concierge de l’immeuble du docteur Rieux tombe malade, et, malgré les soins du médecin, il meurt d’une... [Lire la suite]
Posté par GirlyMamie à 11:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
27 octobre 2018

** LE DESERT DE L'AMOUR - FRANCOIS MAURIAC

Pour mon premier Mauriac, c'est une déception. INCIPIT Pendant des années, Raymond Courrèges avait nourri l'espoir de retrouver sur sa route cette Maria Cross dont il souhaitait ardemment de tirer vengeance. LE DEBUT Alors qu'il entre dans un club de Paris où il a ses habitudes, Raymond Courrèges aperçoit une femme qu'il a connue dix-sept ans auparavant durant son adolescence à Bordeaux. Il la rencontrait alors régulièrement dans le tramway et constatait qu'elle n'était pas indifférente à ses regards appuyés. Lorsqu'ils entament... [Lire la suite]
Posté par GirlyMamie à 08:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,