Je n'avais lu que La vie devant soi, d'Emile Ajar, il y a bien longtemps, parce que c'était la mode. C'était joli, mais ça ne m'avait pas beaucoup marqué. Un roman comme un autre, facile. Tout ce que je reproche à la littérature d'aujourd'hui. Je découvre un auteur qui manie la langue française avec brio, terriblement attachant, réaliste, qui pose sur le monde un regard ironique et mélancolique.

INCIPIT

C'est fini. La plage de Big Sur est vide et je demeure couché sur le sable, à l'endroit même où je suis tombé.

28

RESUME

Romain Gary fait le récit de son enfance et de sa jeunesse auprès de sa mère, ancienne actrice russe portée par un amour et une foi inconditionnels en son fils. L'histoire, pleine d'humour et de tendresse, raconte la lutte sans trêve qu'elle mène contre l'adversité, l'énergie extravagante qu'elle déploie pour qu'il connaisse un destin grandiose et les efforts de Romain, qui est prêt à tout pour faire coïncider sa vie « avec le rêve naïf de celle qu'il aime ».

MON AVIS

Un roman autobiographiqu très agréable à lire, avec un style magnifique, simple mais extrêmement bien tourné, de l'humour et de l'autodérision (j'adore !). L'auteur nous conte une enfance et une jeunesse hors du commun, et surtout une mère absolument extraordinaire, dévouée, fantasque et pragamatique tout à la fois. Même les passages où il raconte ses aventures pendant la Seconde Guerre mondiale - qui auraient pu être un peu ennuyeuses (je n'aime pas la guerre) - restent très lisibles puisque parsemés de pointes d'ironie et d'humour.

De son enfance, j'ai été marquée par deux épisodes : celui où il mange n'importe quoi (insectes vivants, etc... jusqu'à une chaussure en caoutchouc !) pour gagner l'amour d'une petite fille ; et le jeu de la mort au bord de la fenêtre... absolument terrifiant !

A noter : de très très nombreuses références (écrivains, héros de la guerre...) où l'auteur se plaît d'ailleurs à modifier l'orthographe, ou pas - c'est selon son bon vouloir - et même à imaginer certains... Farceur, avec ça.

La fin est inattendue, terriblement émouvante.  

10

Romain Gary enfant

CE QU'EN DIT WIKIPEDIA

La Promesse de l’aube est un roman autobiographique de Romain Gary paru en 1960. Le livre a été adapté au cinéma par Jules Dassin en 1971 et par Eric Barbier en 2017, ainsi qu'au théâtre.  

C'est avant tout un roman sur l'amour maternel. Le récit est selon Romain Gary « inspiré d'éléments autobiographiques mais non autobiographique ». Le véritable objet du livre n'est pas tant de retracer la vie de l'écrivain que de rendre hommage à sa mère, qui est à ce titre le personnage principal du roman, C'est son amour et son ambition pour son fils qui vont le porter au-delà de tout ce qu'il aurait pu espérer pour lui-même (Gary mènera une carrière militaire et diplomatique sous les honneurs et est le seul écrivain à avoir reçu deux fois le prix Goncourt, dont l'un sous le pseudonyme d'Émile Ajar).

Elle croit en un destin extraordinaire pour son unique fils, nourri de tous ses espoirs déçus d'ex-actrice exilée : « Tu seras un héros, tu seras général… ambassadeur de France ». Cet amour maternel à la fois exubérant et constructeur est le point d'ancrage du livre. Les nombreux contrastes entre les émotions du jeune Gary (à la fois gêné, plein de rancune et de gratitude pour sa mère) et du narrateur adulte (dont le regard rétrospectif et nostalgique est à prendre en compte) font de ce roman un des récits les plus émouvants jamais écrit sur l'amour maternel et la fidélité d'un fils.

Cette citation illustre bien la signification du titre de l'œuvre. La promesse est double : c'est celle que la vie a faite à Romain en lui offrant dès son plus jeune âge un amour passionné et inconditionnel : promesse que la vie ne tient pas, puisqu'il ne rencontrera jamais plus une femme capable d'un tel amour. Mais c'est aussi la promesse du fils à la mère : il se doit de remplir ses attentes, de devenir écrivain et célèbre. Il se consacre pleinement à la réalisation du dessein maternel et finira par devenir Consul Général de France et écrivain célèbre, malheureusement trop tard pour que sa mère puisse le voir.

11

Film La promesse de l'aube, 2017

Concombres salés dits à la russe 

L'auteur nous en parle à longueur de pages, c'est son péché mignon ! J'ai voulu en savoir plus.

Ils utilisent une espèce de concombre dont les fruits sont plus gros que nos cornichons mais plus petits que nos concombres. Ils sont lavés et séchés, rangés dans un bocal verticalement, en glissant entre eux des feuilles de cassis, brins d’aneth, ail, feuilles de chêne, laurier et grains de poivre. Puis on verse de l'eau bouillante salée et on ferme. Ils se conservent ainsi un bon mois. On les appelle des "ogourtsy".

MES EXTRAITS FAVORIS

Avec l'amour maternel, la vie vous fait, à l'aube, une promesse qu'elle ne tient jamais. Chaque fois qu'une femme vous prend dans ses bras et vous serre sur son cœur, ce ne sont plus que des condoléances. On revient toujours gueuler sur la tombe de sa mère comme un chien abandonné. Jamais plus, jamais plus, jamais plus. Des bras adorables se referment autour de votre cou et des lèvres très douces vous parlent d'amour, mais vous êtes au courant. Vous êtes passé à la source très tôt et vous avez tout bu. Lorsque la soif vous reprend, vous avez beau vous jeter de tous côtés, il n'y a plus de puits, il n'y a que des mirages. Vous avez fait, dès la première lueur de l'aube, une étude très serrée de l'amour et vous avez sur vous de la documentation. Je ne dis pas qu'il faille empêcher les mères d'aimer leurs petits. Je dis simplement qu'il vaut mieux que les mères aient encore quelqu'un d'autre à aimer. Si ma mère avait eu un amant, je n'aurais pas passé ma vie à mourir de soif auprès de chaque fontaine. Malheureusement pour moi, je me connais en vrais diamants. 

***

Je crois qu'elle cherchait à recréer ainsi autour d'elle un monde qu'elle n'avait jamais connu autrement qu'à travers les romans russes antérieurs à 1900, date à laquelle la bonne littérature s'arrêtait pour elle.

***

Pas plus bête qu'un autre, je sais qu'une telle affirmation ne manquera pas d'être interprétée comme il se doit, c'est-à-dire à l'envers, par ces frétillants parasites suceurs de l'âme que sont les trois quarts de nos psychothérapeutistes, actuellement en plongée. Ils m'ont bien expliqué, ces subtils, que si, par exemple, vous recherchez trop les femmes, c'est que vous êtes, en réalité, un homosexuel en fuite ; si le contact intime du corps masculin vous repousse - avouerai-je que c'est mon cas ? - c'est que vous êtes un tout petit peu amateur sur les bords, et, pour aller jusqu'au bout de cette logique de fer, si le contact d'un cadacre vous répugne profondément, c'est que, dans votre subconscient, vous êtes atteint de nécrophilie, et irrésistiblement attiré, à la fois comme et comme femme, par toute cette belle raideur. La psychanalyse prend aujourd'hui, comme toutes nos idées, une forme aberrante totalitaire ; elle cherche à nous enfermer dans le carcan de ses propres perversions. Elle a occupé le terrain laissé libre par les superstitions, se voile habilement dans un jargon de sémantique qui fabrique ses propres éléments d'analyse et attire la clientèle par des moyens d'intimidation et de chantage psychique, un peu comme ces racketteurs américains qui vous imposent leur protection.

12

L'humour a été pour moi, tout le long du chemin, un fraternel compagnonnage ; je lui dois mes seuls instants de triomphe sur l'adversité. Personne n'est jamais parvenu à m'arracher cette arme et je la retourne d'autant plus volontiers contre moi-même, qu'à travers le "je" et le "moi", c'est à notre conditions profonde que j'en ai. L'humour est une déclaration de dignité, une affirmation de la supériorité de l'homme sur ce qui lui arrive. Certains de mes "amis", qui en sont totalement dépourvus, s'attristent de m voir, dans mes écrits, dans mes propos, tourner contre moi-même cette arme essentielle ; ils parlent, ces renseignés, de masochisme, de haine de soi-même, ou même, lorsque je mêle à ces jeux libérateurs ceux qui me sont proches, d'exhibitionnisme et de muflerie. Je les plains. La réalité est que "je" n'existe pas, que le "moi" n'est jamais visé, mais seulement franchi, lorsque je tourne contre lui mon arme préférée ; c'est à la situation humaine que je m'en prends, à travers toutes ses incarnations éphémères, c'est à une conditition qui nous fut imposée de l'extérieur, à une loi qui nous fut dictée par des forces obscures comme une quelconque loi de Nuremberg. Dans les rapports humains, ce malentendu fut pour moi une source constante de solitude, car, rien ne vous isole plus que de tendre la main fraternelle de l'humour à ceux qui, à cet égard, sont plus manchots que les pingouins.

***

Je n'avais aucun talent pour la peinture. A chaque coup de pinceau, cet art suprême me renvoyait dédaigneusement à mes chers romans. Depuis, je comprends les graphomanes : j'ai appris à mes dépens qu'une vocation, une inspiration profonde et irrésistible, peuvent s'accompagner d'un manque total de don. Jamais je n'avais connu pareille giserie créatrice, et jamais pourtant l'évidence de l'échec artistique ne fut plus implacable. Je continuai pendant quelque temps à vider des centaines de tubes de couleurs, comme pour me vider moi-même. En deux ans, je ne réussis à terminer qu'un seul "tableau". Je l'accrochai au mur, parmi d'autres, et lorsque le grand critique américain Grinberg vint me voir, il s'arrêta longuement devant mon oeuvre, avec un intérêt évident. "Et celui-là de qui est-ce ?" Je répondis astucieusement : "Oh c'est un jeune peintre que j'ai découvert à Milan." Son expression dvient encore plus admirative. "Et bien, mon vieux, pour une merde, c'est une vraie merde."

***

Et cependant le mot "athée" m'est insupportable ; je le trouve bête, étriqué, il sent la mauvaise poussière des siècles, il fait vieux jeu et borné d'une certaine façon bourgeoise et réactionnaire que je ne peux pas définir, mais qui me met hors de moi, comme tout ce qui est satisfait de soi et se prétend avec suffisance entièrement affranchi et renseigné.

***

Je juge les régimes politiques à la quantité de nourriture qu'ils donnent à chacun, et lorsqu'ils y attachent un fil quelconque, lorsqu'ils y mettent des conditions, je les vomis : les hommes ont le droit de manger sans conditions.

***

L'appel du général de Gaulle à la continuation de la lutte date du 18 juin 1940. Sans vouloir compliquer la tâche des historiens, je tiens cependant à préciser que l'appel de ma mère à la poursuite du combat se situe le 15 ou le 16 juin - au moins deux jours auparavant. De nombreux témoignages existent sur ce point et peuvent être recueillis aujourd'hui encore au marché de la Buffa.

***

J'ai même rendu de grands services à l'humanité. Une fois, par exemple, à Los Angeles, où j'étais alors Consul général de France, ce qui impose évidemment certaines obligations, en entrant un matin dans le salon, j'ai trouvé un oiseau-mouche qui était venu là en toute confiance, sachant que c'était ma maison, mais qu'un coup de vent, en fermant la porte, avait emprisonné entre les murs pendant toute la nuit. Il était assis sur un coussin, minuscule et frappé d'incompréhension, peut-être désespéré et perdant courage, et il était en train de pleurer d'une des voix les plus tristes qu'il me fut jamais donné d'entendre, car on n'entend jamais sa propre voix. J'ai ouvert la fenêtre et il s'est envolé et j'ai rarement été plus heureux qu'à ce moment-là et j'ai eu la conviction de ne pas avoir vécu en vain.

13

ENRICHISSONS NOTRE VOCABULAIRE

Satrape : Un satrape est le gouverneur d'une satrapie, c'est-à-dire une division administrative de l'empire achéménide, du Royaume de Macédoine et de l'empire Séleucide. Homme puissant et despotique ; personne riche qui mène grand train.

Rapin : Jeune élève, apprenti peintre. Peintre sans talent, d’allure bohème.

Duse : Eleonora Duse est une comédienne italienne née le 3 octobre 1858 à Vigevano et morte le 21 avril 1924 à Pittsburgh. Elle est considérée comme l'une des plus grandes comédiennes de son temps. Rivale de Sarah Bernhardt, elle lui voua cependant une admiration profonde.

Feldwebel : Feldwebel ou Feldweibel est un grade militaire qui existe dans les armées de langue allemande depuis au moins le XVIIIᵉ siècle.

Kourva : Prostituée (russe).

Factotum : Personne dont les fonctions consistent à s'occuper de tout (dans une maison, auprès de qqn).

Sémantique : Étude du sens, de la signification des signes, notamment dans le langage.

Shimmy : Le shimmy est une danse qui trouve ses fondements aux États-Unis, dans la danse noire de la fin du XIXe siècle. Elle évoque les notions de chatoiement et de vibration.  

Tcherkesses : Les Adyguéens ou Tcherkesses sont un peuple du nord-ouest du Caucase, habitant l'Adyguée où ils représentent 23 % de la population, la Karatchaiévo-Tcherkessie où ils en représentent 11 % et la Kabardino-Balkarie où ils sont nommés Tcherkesses, tous trois sujets fédéraux de la Russie. 

Messaline : Valeria Messalina (c. 20 – 48) fut la deuxième épouse de l'empereur romain Claude et donna naissance à Britannicus. Sa conduite scandaleuse provoqua sa perte. Soupçonnée de comploter contre l'empereur, elle fut exécutée sommairement en 48.

Théodora de Byzance : Théodora (v. 815 - 867), est une impératrice de Byzance, épouse de Théophile. et mère de Michel III, pour le compte duquel elle assura la régence de l'Empire byzantin du 21 janvier 842 au 15 mars 856.

Khalva : Le khalva (ou halva) est une confiserie d'origine byzantine. Son principal constituant est une pâte de graines de tournesol au sirop de sucre. Il se vend sur les marchés, à la coupe et a alors une texture très grasse et friable. Le halva se déguste tel quel, ou encore coupé en petits morceaux et accompagné d'une tasse de café ou de thé noir.  

FracVariante de la queue-de-pie, cet habit n'est pas court devant. La veste se prolonge en arrondi pour atteindre les pans du dos. C'est cette version qui a été très souvent utilisée par les gentlemen et dandys du XIXe siècle comme vêtement moins formel. Il était au départ dédié aux loisirs, notamment à l'équitation. Le frac peut également désigner le complet de soirée trois pièces qui se compose de la veste queue-de-pie, du pantalon et du gilet.

Chaliapine, Fédor : Fédor Chaliapine, né le 1er février 1873 à Ometeva Province de Kazan et mort le 12 avril 1938 à Paris, est un chanteur d'opéra (basse) et acteur russe qui avait également un grand talent pour le dessin.

Christoff, Boris : Boris Christoff est un chanteur d'opéra (basse) bulgare, né à Plovdiv le 18 mai 1914 et mort à Rome le 28 juin 1993.

Bing, Rudolf : Sir Rudolf Bing (9 Janvier, 1902-2 Septembre, 1997) était un imprésario d'origine autrichienne, ayant travaillé en Allemagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis, notamment en tant que directeur général du Metropolitan Opera à New York de 1950 à 1972. Il a été naturalisé sujet britannique en 1946 et a été anobli en 1971.

Moussorgski, ModesteModeste Moussorgski, né le 9 mars 1839 à Karevo, et mort le 16 mars 1881 à Saint-Pétersbourg, est un compositeur russe. Il est d'abord célèbre par son opéra Boris Godounov, et par la suite pour piano Tableaux d'une exposition (1874) — orchestrée par Maurice Ravel en 1922.

Déroulède, PaulPaul Déroulède est un poète, auteur dramatique, romancier et militant politique français, né le 2 septembre 1846 à Paris et mort le 31 janvier 1914 à Nice. Son rôle de fondateur de la Ligue des patriotes et son revanchisme en font un acteur important de la droite nationaliste en France.

Béranger, Pierre-Jean de : Pierre-Jean de Béranger, né le 19 août 1780 à Paris, et mort dans cette même ville le 16 juillet 1857, est un chansonnier français prolifique qui remporta un énorme succès à son époque.  

Mérode (Cléo de) : Cléopâtre-Diane de Merode dite Cléo de Mérode est une danseuse et icône de beauté française née le 27 septembre 1875 à Paris 5e et morte le 17 octobre 1966 à Paris 8e .

Guilbert, Yvette : Emma Guilbert, dite Yvette Guilbert, née à Paris le 20 janvier 1865 et morte à Aix-en-Provence le 3 février 1944), est une chanteuse française du café-concert, parolière, actrice, auteure et metteuse en scène.

Récamier, Juliette Jeanne Françoise Bernard, à la ville Madame Jacques Récamier dite Juliette ou Julie Récamier, née le 3 décembre 1777 à Lyon et morte le 11 mai 1849 à Paris, est une femme de lettres française dont le salon parisien réunit, à partir du Directoire et jusqu'à la monarchie de Juillet, les plus grandes célébrités du monde politique, littéraire et artistique.

May, KarlKarl May, né à Hohenstein-Ernstthal le 25 février 1842 et mort à Radebeul le 30 mars 1912, est l'un des écrivains allemands les plus vendus au monde, notamment pour ses romans d'aventures au Far West dont les deux héros sont le Blanc Old Shatterhand et l'Apache Winnetou. Il écrivit aussi des romans d'aventures se déroulant au Proche-Orient, dont le héros Kara Ben Nemsi est accompagné par Hadschi Halef Omar, ainsi que des histoires comme Surcouf le corsaire, ou moins connues situées dans son Allemagne natale, des poésies, une autobiographie et un jeu. Il a aussi composé deux célèbres chants romantiques allemands Ne m'oublie pas et une version du Je vous salue Marie.

Mayne Reid, Thomas : Thomas Mayne Reid (Ballyroney, comté de Down, 4 avril 1818 - Londres, 22 octobre 1883), connu sous le nom de Capitaine Mayne Reid, est un écrivain américain d'origine irlandaise.

Néphrite : La néphrite est une inflammation du rein. Les deux principales causes de néphrite sont les infections ou les maladies auto-immunes.

Heifetz, JaschaJascha Heifetz, né le 2 février 1901 à Vilnius et mort le 10 décembre 1987 à Los Angeles, est un violoniste russe, naturalisé américain (1925). Le nom de Heifetz est devenu synonyme de perfection violonistique.

Mickiewicz, Adam : Adam Mickiewicz1, né le 24 décembre 1798 à Zaosie ou à Nowogródek en Russie impériale (aujourd'hui en Biélorussie) et mort le 26 novembre 1855 à Constantinople, est un poète et écrivain polonais, considéré comme l'un des plus grands poètes romantiques. Il a passé une grande partie de sa vie en France et a été professeur au Collège de France en même temps que Jules Michelet.

Rastelli, EnricoEnrico Rastelli (né en 1896 en Russie et décédé en 1931 en Italie) est un jongleur d’origine italienne. Il est reconnu comme l’un des meilleurs jongleurs de tous les temps. Il est connu pour avoir jonglé à 10 balles (mais jamais 9), 8 bâtons (petites massues) et 8 assiettes. Il est aussi l’un des premiers jongleurs à utiliser un ballon de football et de grosses balles en plastique pour ses équilibres. Il a été, après sa rencontre avec Oskar Schlemmer en 1924, l'un des interprètes favoris du Bauhaus. Ses exercices d'échauffement devinrent la pratique habituelle de l'atelier de théâtre de cette institution.

Paganini, NiccoloNiccolò Paganini (Gênes, 27 octobre 1782 – Nice, 27 mai 1840), est un violoniste, guitariste et compositeur italien. Par sa technique exceptionnelle et son magnétisme personnel, il a contribué à l'histoire du violon, mais également à intégrer la dimension virtuose dans l'art, dont il est un des représentants les plus célèbres, attirant à lui d'autres compositeurs romantiques, tel Liszt. Souvent qualifié de plus grand violoniste de tous les temps, il est également un compositeur réputé. 

Bangui : Bangui est la capitale et la plus grande ville de la République centrafricaine, dont la population est estimée à environ 1 500 000 habitants, soit le quart de celle du pays.

Stance : On nomme stance, en poésie, un nombre défini de vers comprenant un sens parfait et arrangé d’une manière particulière qui s’observe dans tout le poème. Au théâtre, les stances sont une forme versifiée de monologue, marquées par un rythme particulier.

Alexandrin : L'alexandrin est, en métrique française classique, un vers composé, formé de deux hémistiches (ou sous-vers) de six syllabes chacun. Les deux hémistiches s'articulent à la césure, qui est le lieu de contraintes spécifiques.

Banderillo : Le banderillero (ou rehiletero) est le torero, peón ou matador qui place les banderilles. Il intervient au cours du deuxième tercio d'une corrida.

Surtout : Vêtement ample que l'on mettait par-dessus les habits.

Trumeau : Partie d'un mur, d'une cloison, comprise entre deux baies, deux portes-fenêtres, pilier qui supporte en son milieu le linteau d'un portail ou d'une fenêtre ; panneau de menuiserie ornant la partie supérieure d’une glace de cheminée ; partie de menuiserie servant à revêtir l'espace qui se trouve entre deux fenêtres, qu'il y ait ou non une glace ; tableau servant à décorer cette partie du mur, mal éclairée, et péjorativement un tableau qui ne mérite pas d'être bien éclairé ; vieille personne, vieille femme fardée, prostituée, femme au physique ingrat.

Ataman : Ataman était un titre de chef remplissant des fonctions politiques et militaires chez les Cosaques. 

De Vere Stacpoole, Henry : Henry De Vere Stacpoole, né à Kingstown (maintenant Dún Laoghaire) en Irlande le 9 avril 1863 et décédé le 12 avril 1951 à Shanklin sur l'Île de Wight, est un écrivain irlandais.

MalaccaMalacca est le plus ancien port de Malaisie, fondé vers 1400. Elle a longtemps joué un important rôle stratégique du fait de sa position dans le détroit de Malacca. La ville est marquée par environ 130 ans de colonisation Portugaise, et conserve une certaine empreinte de cette époque coloniale.

SurabayaSurabaya est la 2e plus grande ville d'Indonésie (après Jakarta, la capitale) avec une population de plus de 3,1 millions d'habitants (5,6 millions dans la métropole urbaine). Pour les Indonésiens, elle est connue comme la « ville des héros » à cause de l'importance de la bataille de Surabaya (1945) dans la galvanisation indonésienne et le soutien international à l'indépendance du pays lors de la Révolution nationale indonésienne. Tanjung Perak, le port de la ville, est le premier port d'Indonésie. Il abrite également le commandement de la flotte orientale de la marine indonésienne.

Graphomane : Personne qui a la manie d'écrire.

Greenberg ClementClement Greenberg, né le 16 janvier 1909 à New York et mort le 7 mai 1994 dans la même ville, est un critique d’art et polémiste américain. Il est probablement le théoricien qui a le plus soulevé de polémiques à propos de l'art moderne et de la peinture américaine. Son nom reste associé à l’expressionnisme abstrait et au triomphe de l'école de New York. Il était un proche de Jackson Pollock et de Lee Krasner.

Biffin : Chiffonnier. Fantassin.

Chasseur : Personne qui accueille les clients d'un hôtel ou d'une auberge, les conduit à leur chambre, porte leurs bagages à l'arrivée et au départ et s'assure que les chambres assignées sont propres et à l'ordre. Elle renseigne également les clients sur les installations et les services de l'établissement.

Immanence : L'immanence est un terme philosophique qui, en parlant d'une chose ou d'un être, désigne le caractère de ce qui a son principe en soi-même, par opposition à la transcendance qui indique une cause extérieure et supérieure.

Ingram, Rex : Reginald Ingram Montgomery Hitchcock, plus connu sous le nom de Rex Ingram, est un réalisateur américain d'origine irlandaise, né à Dublin le 15 janvier 1892, et mort à Los Angeles le 21 juillet 1950.

Lermontov, Mikhaïl : Mikhaïl Iourievitch Lermontov, né le 3 octobre 1814 à Moscou et mort le 15 juillet 1841 à Piatigorsk, est un poète, peintre, romancier et dramaturge russe, souvent appelé le « poète du Caucase ».

Mynheer : Emprunt au vieux saxon myn heer (« mon sieur »). 

Parabellum : Type de munition destinée aux pistolets semi-automatiques. Pistolet semi-automatique allemand qui fut le premier à utiliser cette cartouche.

Amiot : Constructeur d'avions, dont certains modèles servirent dans l'armée de l'air française durant la Seconde Guerre mondiale, de bateaux de pêche, de plaisance et de guerre, à Cherbourg, dont les vedettes rapides de type Combattante.

Astier de Villatte, Jean : Jean Astier de Villatte (Soturac, 25 novembre 1900 - Paris, 6 octobre 1985) est un ingénieur et militaire français, Compagnon de la Libération. Administrateur de sociétés civiles, il est mobilisé en 1939 et choisi de rallier les forces françaises libres du général de Gaulle. En tant qu'aviateur, il prend part aux opérations aériennes de la France libre en Afrique du nord et de l'est et au Moyen-Orient puis il occupe des fonctions de commandement au sein des forces aériennes françaises libres. Après-guerre, il retrouve sa profession d'ingénieur en Afrique puis en France et occupe des fonctions honoraires dans des sociétés d'ingénieur et dans l'armée de l'air française avant de s'éteindre en 1985.

Auden, Wystan Hugh : Wystan Hugh Auden, plus connu sous la signature W. H. Auden (York, 21 février 1907 – Vienne, Autriche, 29 septembre 1973) est un poète, essayiste, dramaturge, librettiste et critique d'origine britannique, considéré comme l’un des plus importants et influents poètes du XXe siècle. Il a vécu la première partie de sa vie au Royaume-Uni, puis a émigré aux États-Unis en 1939 et est devenu citoyen américain en 1946. Il est élu Chancelier de l'Academy of American Poets en 1954, il occupera cette charge jusqu'en 1973.

Bagpipe : Cornemuse écossaise.

Beaufighter : Le  Beaufighter (constructeur Bristol) fut un avion de combat britannique utilisé pendant toute la Seconde Guerre mondiale. Chasseur nocturne, chasseur bombardier, torpilleur, avion d'attaque au sol, il servit brillamment dans tous ses rôles et sur tous les fronts.

Blanchard, général : Georges-Maurice Jean Blanchard, né en 1877 et décédé en 1954, est un général français commandant l'armée du Nord en 1940 lors de la Campagne des 18 jours et la Bataille de France.

Bloch : La société des avions Marcel Bloch est une entreprise aéronautique française créée en 1929 par Marcel Bloch (qui fait changer son patronyme en Marcel Dassault en 1946 et le nom de son entreprise en Générale Aéronautique Marcel Dassault en 1947).

Bousbir : Bousbir est une enceinte fortifiée de la ville marocaine de Casablanca, construite pour accueillir le quartier réservé à la prostitution de la ville.

Bréguet : La Société anonyme des ateliers d’aviation Louis Breguet, généralement plus simplement désignée « Breguet Aviation », ou « Breguet », est un constructeur aéronautique français créé en 1911 par Louis Breguet. Ce fabricant d'avions, mais aussi de planeurs ou d'hélicoptères, est actif pendant six décennies avant d'être absorbé par Dassault Aviation, en 1971.

Bristol : La Bristol Aeroplane Company est une manufacture anglaise d'aéronautique et de moteurs fondée en 1910 par Sir George White. Elle s’est également distinguée dans les années 1950 en compétition automobile et notamment en Formule 1.

CabrerCabrer désigne, en aéronautique, l'action de faire augmenter l'assiette d'un aéronef ; le mouvement inverse se disant « piquer ».  

Canépa, Georges, lieutenant-colonel : Georges Canépa (8 juillet 1913 à Beausoleil, Alpes-Maritimes, mort le 3 septembre 1957 au-dessus de Médéa en Algérie) est un officier français, résistant, Compagnon de la Libération.

Cantonnement : Lieu où les troupes séjournent, sur décision de leur hiérarchie.  

Cummings E. E. : Edward Estlin Cummings, plus connu sous le diminutif de E. E. cummings (né le 14 octobre 1894 à Cambridge, Massachusetts – mort le 3 septembre 1962), est un poète, écrivain et peintre américain. Son œuvre est composée de plus de deux mille neuf cents poèmes, de quelques pièces, d'essais, et de deux nouvelles ainsi que de nombreux dessins, esquisses et peintures. Il est l'un des grands poètes du xxe siècle et l'un des plus populaires.

Darlan, François, amiralFrançois Darlan, né le 7 août 1881 à Nérac (Lot-et-Garonne) et mort assassiné le 24 décembre 1942 à Alger, est un amiral et homme d'État français. Chef de la Marine française au début de la Seconde Guerre mondiale, il est ministre de la Marine du premier gouvernement du maréchal Pétain puis, en février 1941, chef du gouvernement de Vichy où il s'implique dans la politique de collaboration du régime avec l'Allemagne nazie. Remplacé par Pierre Laval en avril 1942, il reste commandant en chef des forces de Vichy. Présent à Alger lors du débarquement allié en Afrique du Nord en novembre 1942, Darlan se rallie avec réticences et hésitations aux Alliés. Il exerce dès lors le pouvoir sur une partie des colonies africaines de la France. Il est assassiné quelques semaines plus tard.

Dewoitine : Les Constructions aéronautiques Émile Dewoitine étaient une société française de construction d'avions fondée par Émile Dewoitine à Toulouse en octobre 1920. Liquidée en janvier 1927, elle est recréée à Paris en mars de l'année suivante, sous la dénomination Société française aéronautique (Avions Dewoitine) ou SAF. Elle produit une série de chasseurs, mais elle a également conçu des avions civils, conçus pour relier par les airs, pour la première fois, l'Indochine française et, éventuellement, Hong Kong. L'entreprise a été nationalisée en mars 1937 et renommé Société nationale des constructions aéronautiques du Midi (SNCAM). Elle a produit le D.5204, le chasseur le plus performant de l'armée de l'air française au début de la guerre, mais en nombre trop faible pour constituer une opposition sérieuse à la Luftwaffe dans la bataille de France. Dewoitine, en tant qu'entité reconnaissable, a pris fin lors de son absorption dans la SNCASE en décembre 1940, date à laquelle Émile Dewoitine quitte la société pour rejoindre la SIPA. 

Eliot T.S. : T. S. Eliot, de son nom complet Thomas Stearns Eliot (26 septembre 1888 - 4 janvier 1965), est un poète, dramaturge et critique littéraire américain naturalisé britannique. Il a reçu le prix Nobel de littérature en 1948.

Escadre : Une escadre est une unité militaire utilisée dans la Marine et l'Aviation d’un État.  

Escadrille, escadron : Une escadrille est une unité militaire, utilisée dans plusieurs armées.

Esterhazy, Ferdinand : Ferdinand Walsin-Esterhazy, plus connu sous le seul patronyme d'Esterhazy, né le 16 décembre 1847 à Paris et mort le 21 mai 1923 à Harpenden en Angleterre, est un officier français, commandant au 74e régiment d'infanterie de ligne, dont la trahison a été à l'origine de l'affaire Dreyfus. C'est à partir de 1894 qu'il commence ses activités d'espion à la solde des Allemands. Lié à l'attaché militaire allemand Schwartzkoppen, il lui fournit des renseignements, vraisemblablement pour éponger ses dettes. En 1895, succédant au colonel Jean Sandherr, le colonel Georges Picquart découvre qu'Esterhazy est l'auteur du bordereau de l’affaire Dreyfus. La hiérarchie militaire tente d'étouffer l'affaire...

AbyssinieL'Abyssinie est une région de la Corne de l'Afrique, située dans le nord de l'actuelle Éthiopie, l'Est du Soudan et l'Érythrée. L'Abyssinie a ensuite été assimilée à l'empire d'Éthiopie, dont les habitants se désignent sous le nom d'Habashas.

Bacille d'Hansen : Mycobacterium leprae (ou bacille de Hansen) est la bactérie responsable de la lèpre chez l'homme (et le tatou).

Buckmaster, Maurice : Maurice Buckmaster, né le 11 janvier 19021 à Rugeley (Angleterre), mort le 17 avril 1992, est un homme d'affaires et journaliste britannique, surtout connu comme chef, pendant la Seconde Guerre mondiale, de la section F du service secret britannique SOE (Special Operations Executive), section chargée des actions de sabotage et du soutien à la Résistance intérieure française.

CasemateUne casemate, également appelée bunker (en anglais) ou blockhaus (en allemand), est un local, souvent partiellement enterré, d'une fortification, d'un fort voire d'une tranchée, qui est à l'épreuve des tirs ennemis. 

ComiceLes comices étaient des assemblées du peuple de la Rome antique. Un comice agricole est une réunion d'agriculteurs où a lieu des expositions, des concours.

FarmanLes frères Dick, Henri et Maurice Farman furent des constructeurs d'avions et pilotes français. Ils ont conçu et fabriqué plus de 200 types d'avions de 1908 à 1941. En 1924, ils créent la Société générale des transports aériens. Elle fermera en 1941.

Foch, Ferdinand, maréchal : Ferdinand Foch, né le 2 octobre 1851 à Tarbes (Hautes-Pyrénées) et mort le 20 mars 1929 à Paris (Seine), est un général et académicien français, maréchal de France, de Grande-Bretagne et de Pologne. Il est le commandant en chef des forces alliées sur le front de l'Ouest pendant la Première Guerre mondiale.

Fort-Lamy : Fort-Lamy est le nom donné par les colons français à la ville de N'Djaména, actuelle capitale du Tchad.

Gamelin, Maurice, général : Maurice Gustave Gamelin (Paris, 20 septembre 1872 – Paris, 18 avril 1958), est un officier général français. Il commande l'Armée française pendant la drôle de guerre de 1939-1940 et voit sa stratégie mise en déroute par les Allemands lors de la percée de Sedan. Pendant le régime de Vichy, Gamelin est arrêté et interné en Allemagne.

Georges, Alphponse, général : Alphonse-Joseph Georges (né le 19 août 1875 à Montluçon et mort le 24 avril 1951 à Paris) est un général français ayant combattu lors des deux guerres mondiales.

Goéland : Avion fabriqué par la société Caudron, constructeur français d'avions, ayant existé de 1909 à 1933

GoumierLes goumiers marocains étaient des soldats appartenant à des goums, unités d’infanterie légères de l'armée d'Afrique composées de troupes autochtones marocaines sous encadrement essentiellement français. Ces unités ont existé de 1908 à 1956. Les goumiers se sont surtout illustrés lors de la Seconde Guerre mondiale, entre 1942 et 1945, période au cours de laquelle les quatre groupements de tabors marocains (GTM) regroupant chacun trois tabors (bataillons) lesquels rassemblent trois ou quatre goums (compagnies) chacun, principalement sous les ordres du général Guillaume, ont obtenu, entre 1942 et 1945, dix-sept citations collectives à l'ordre de l'armée et neuf à l'ordre du corps d'armée, puis en Indochine de 1946 à 1954. Le 2e groupe de tabors marocains (2e GTM) est, après le 2e régiment de chasseurs parachutistes, l'une des six unités d'infanterie les plus décorées de la Seconde Guerre mondiale avec le 3e régiment de tirailleurs algériens, le 4e régiment de tirailleurs tunisiens, le Régiment de marche du Tchad, la 13e demi-brigade de Légion étrangère et le Bataillon d'infanterie de marine et du Pacifique (BIMP).

Guderian, Hans, généralHeinz Guderian, né le 17 juin 1888 à Kulm (à l'époque dans l'Empire allemand, aujourd'hui en Pologne) et mort le 14 mai 1954 à Schwangau en Bavière, est un général (Generaloberst ) de l'Armée de terre allemande de la Seconde Guerre mondiale. Surnommé « Heinz le Rapide » (Schneller Heinz), il est l'un des concepteurs de l'arme blindée allemande. Il a appliqué la doctrine de la guerre éclair (en allemand : Blitzkrieg), incluant l'utilisation intensive des chars d’assaut, lors des invasions de la France (1940) et de l’Union soviétique (1941). Tombé en disgrâce auprès de Hitler après son échec lors de la bataille de Moscou à la fin 1941, il est rappelé comme inspecteur de l'arme blindée en 1943, puis comme responsable du front de l'Est de juillet 1944 à mars 1945. Prisonnier de guerre des Américains de 1945 à 1948, il est libéré sans être inculpé de crimes de guerre. Après sa libération, il devient un des conseillers pour l’organisation des forces blindées de la future armée de l'Allemagne de l'Ouest, la Bundeswehr, laquelle voit le jour un an et demi après sa mort, le 12 novembre 1955, et est aussitôt intégrée à l‘Alliance atlantiquea, en pleine période de guerre froide contre le bloc soviétique.

Guynemer, GeorgesGeorges Guynemer, né le 24 décembre 1894 à Paris et mort au combat le 11 septembre 1917 à Poelkapelle (Belgique), est l'un des pilotes de guerre français les plus célèbres de la Première Guerre mondiale. Capitaine dans l'aviation française, il remporte 53 victoires homologuées, plus une trentaine de victoires probables en combat aérien. Fait notable, il survit huit fois après que son avion a été abattu. Il est affecté durant sa carrière à l'escadrille Numéro 3 (MS 3, N 3 puis SPA 3), dite « Escadrille des Cigognes », unité de chasse la plus victorieuse des ailes françaises entre 1914 et 1918. Sa devise est « Faire face » et ses avions sont habituellement peints en jaune et baptisés « Vieux Charles ». Sa postérité vaut à Georges Guynemer de devenir le héros emblématique de l'École de l'Air, à Salon-de-Provence

Huntzinger, Charles, général : Charles Huntziger est un officier général français, né le 25 juin 1880 à Lesneven (Finistère) et mort accidentellement le 12 novembre 1941 à Bréau-et-Salagosse (Gard). Général d'armée, il signe l'armistice du 22 juin 1940 en forêt de Compiègne. Il est nommé commandant en chef des forces terrestres de la France de Vichy et, de septembre 1940 à août 1941, est également ministre de la Guerre du gouvernement de Pierre Laval. Il meurt dans un accident d'avion, de retour d'une mission en Afrique du Nord.

HurricaneHawker Siddeley est un groupe britannique de production aéronautique fondé en 1935. Il est le résultat de plusieurs fusions-acquisitions dans l'industrie aéronautique nationale. Il est considéré comme l'une des deux majors du secteur dans les années 1960, étant coté au FTSE 100. En 1977 il devient l'un des composants fondateurs de British Aerospace. Hawker Siddeley est à l'origine de quelques avions célèbres comme le Hurricane, le Tempest, le Hunter et le Harrier. Il était également présent sur d'autres marchés tels que la construction de locomotives (via sa filiale Brush Traction) et de moteurs diesel (via Lister Petter). L'activité sous ce nom est terminée en 1992.

Joffre, Joseph, maréchal : Joseph Joffre est un officier général français de la Première Guerre mondiale, né le 12 janvier 1852 à Rivesaltes (Pyrénées-Orientales) et mort le 3 janvier 1931 à Paris 7e. Après un début de carrière marqué par les expéditions coloniales (Tonkin, Soudan français et Madagascar), il est nommé en 1911 chef d'État-Major général de l'Armée, notamment parce qu'il est un spécialiste de la logistique ferroviaire. En 1914, en tant que commandant en chef des armées, il met en œuvre le plan de mobilisation et de concentration, puis fait appliquer le principe de l'« offensive à outrance », alors enseigné à l'école de guerre, qui se révèle extrêmement coûteux en vies humaines, notamment lors de la bataille des Frontières. Il est ensuite l'artisan de la victoire alliée lors de la bataille de la Marne. Confronté à l'impasse de la guerre de position sur le front Ouest, ses offensives de l'hiver 1914-1915 (en Champagne), du printemps 1915 (en Artois), de l'automne 1915 (de nouveau en Artois et en Champagne) et de l'été 1916 (sur la Somme) échouent. Fin 1916, il est élevé à la dignité de maréchal de France et remplacé par le général Nivelle. En avril 1917, il conduit avec Viviani la délégation française envoyée aux États-Unis d'Amérique et convainc le président Wilson de hâter la formation et l'envoi de l'armée américaine sur le front. En 1918, il est élu à l'Académie française. Son rôle dans le conflit fait l'objet de plusieurs controverses.

Kano : Kano est la deuxième ville du Nigeria par la population.

KhamsinLe khamsin est un vent du sud transportant du sable brûlant du désert d'Égypte vers Israël. Son nom signifie « cinquantaine » parce qu'il est censé ne souffler que pendant une cinquantaine de jours au printemps. En Israël, le khamsin est connu plus formellement sous le nom de sharav. Le khamsin donne au ciel une teinte orange foncé ; l'air se charge de poussière ce qui rend la respiration oppressante. Les vents soufflent sur plusieurs jours de façon régulière et bien que de fortes rafales puissent arracher les feuilles des arbres, il ne faut pas le confondre avec le simoun qui lui est soudain et violent.

KhartoumKhartoum est la capitale du Soudan. La ville elle-même compte plus d'un million d'habitants mais, avec les districts environnants d'Omdourman et de Bahri, elle constitue une agglomération d'au moins quatre millions d'habitants.

Lagos : Lagos est la plus grande ville du Nigeria et du continent africain. Comprenant plus de douze millions d'habitants intra-muros, au sein d'une agglomération de plus de 21 millions d'habitants en 2012, elle a dépassé Le Caire et Kinshasa au cours des années 2000, durant lesquelles elle a connu une explosion démographique. Ancienne capitale du pays, jusqu'au transfert des institutions gouvernementales à Abuja en 1991, elle a aussi l'un des plus grands ports d'Afrique, et le principal centre industriel et commercial nigérian.

Langer, Arnaud : Arnaud Langer (Saint-Aubin-Sauges, 13 septembre 1919 - Fort-Lamy, 3 juin 1955) est un militaire français, Compagnon de la Libération. Aviateur des Forces aériennes françaises libres, il s'illustre sur les théâtres d'opération de l'Afrique, du Moyen-Orient et du front de l'ouest. À l'issue de la guerre, il devient pilote civil et meurt dans un accident d'avion.

Lazaret : Le lazaret était un établissement de mise en quarantaine des passagers, équipages et marchandises en provenance de ports où sévissait la peste. De nos jours en France, le mot désigne aussi quelques lieux-dits sur le littoral méditerranéen où un lazaret, actuellement disparu, avait été établi (Nice, Sète).

Léopoldville : Aujourd'hui Kinshasa, capitale et plus grande ville de la république démocratique du Congo (RDC). Avec une population estimée pour l'année 2017 à 17 071 000 habitants, elle est la troisième ville la plus peuplée d'Afrique après Le Caire et Lagos, est considérée comme la plus grande agglomération francophone du monde, en ayant dépassé celle de Paris, et figure parmi l'une des agglomérations les plus peuplées au monde. Située sur la rive sud du fleuve Congo, au niveau du Pool Malebo, elle fait face à la capitale de la République du Congo, Brazzaville. 

Maïdaguri : Maiduguri est la capitale et principale ville de l'État de Borno, dans le nord-est du Nigeria. Le mouvement islamiste Boko Haram y est fondé en 2002 par Mohamed Yusuf.

Maquignon : Marchand de chevaux. Historiquement, les marchands de chevaux avaient souvent mauvaise réputation, en raison des arnaques perpétrées par certains d'entre eux. Cet état de fait est à l'origine du sens négatif donné au mot « maquignon » à partir du XVIe siècle.

Méharistes : Un méhariste est une personne qui monte un dromadaire (ou méhari) en course, en randonnée, en caravane ou dans des unités militaires telles que les unités sahariennes françaises et les compagnies méharistes sahariennes.

Meknès : Meknès est une ville du nord du Maroc fondée en 711. Il s'agit de l'une des quatre villes impériales du Maroc et la troisième plus grande ville du royaume selon le recensement de 2014. Elle fut la capitale du Maroc durant le règne de Ismaïl ben Chérif (1672-1727). 

Mers el-Kébir : Mers El Kébir est une ville portuaire d'Algérie, située sur le golfe d'Oran, à 7 km au nord-ouest d'Oran.

Mosquito : Avion fabriqué par De Havilland Aircraft Company, compagnie de construction aéronautique britannique fondée en 1920 par Geoffrey de Havilland. De Havilland est racheté par Hawker-Siddeley en 1960 avant d'être incorporé dans British Aerospace en 1977.

Mittelhauser, Eugène, général : Eugène Désiré Antoine Mittelhausser, né le 7 août 1873, décédé le 29 décembre 1949 était un général français, chef d'état-major de l'armée tchécoslovaque en 1920. Il notamment a participé à la Première Guerre mondiale et a été chef de l'Etat-Major tchécoslovaque, au sein d'une mission française.

Morane : Avion fabriqué par la Société nationale des constructions aéronautiques de l'Ouest (SNCAO), entreprise aéronautique française résultant du regroupement de l'usine Breguet à Bouguenais, et de la Société Anonyme Loire-Nieuport à Saint-Nazaire et Issy-les-Moulineaux en novembre 1936. La SNCAO est absorbée en 1941 par la SNCASO, elle-même intégrée à Sud-Aviation en 1957.

Moukère : Femme du Maghreb, péjoratif.

Muselier, Emile, amiralEmile Henry Muselier, né à Marseille le 17 avril 1882 et mort à Toulon le 2 septembre 1965, est un vice-amiral français qui organisa les Forces navales françaises libres. Il a été le premier officier général à rallier Charles de Gaulle à Londres dès le 30 juin 1940. C'est lui qui eut l'idée de distinguer sa flotte de celle de Vichy, en adoptant la croix de Lorraine (en souvenir de son père d'origine lorraine), qui devint ensuite l'emblème de toute la France libre. Il effectua le ralliement de Saint-Pierre-et-Miquelon à la France libre, le 24 décembre 1941. Après une carrière militaire, brillante mais mouvementée, il tentera vainement sa chance aux élections législatives de 1946, en tant que vice-président du Rassemblement des gauches républicaines, avant de se reconvertir comme ingénieur conseil dans le privé jusqu'en 1960. 

Myocardite : La myocardite est une atteinte inflammatoire du myocarde de causes variées.

Noguès, Auguste, général : Auguste Paul Charles Albert Noguès (Monléon-Magnoac, 13 août 1876 - Paris, 20 avril 1971) est un général français de la Seconde Guerre mondiale. En 1942, il est résident général de la France au Maroc, sous l'autorité du général Juin, commandant en chef des forces françaises d’Afrique française du Nord de 1939 à 1943.

Pamir : Le Pamir est un massif de haute montagne centré sur l'Est du Tadjikistan avec des prolongements en Afghanistan, en République populaire de Chine et au Kirghizistan. Il possède trois sommets principaux de plus de 7 000 mètres dont le pic Ismail Samani, généralement considéré comme son point culminant à 7 495 mètres d'altitude, ce qui a valu au massif le qualificatif de « toit du monde ». 

Popotier : Qui est excessivement préoccupé des choses du ménage. Qui a des préoccupations matérielles, terre-à-terre, est casanier, aime le calme, le confort du foyer, est peu disposé à l'aventure, est dépourvu d'ouverture d'esprit. Chargé de la "popote" des militaires.

Potez : Potez (Aéroplanes Henry Potez) est une entreprise française de construction d'avions créé par Henry Potez à Aubervilliers en 1919. La société démarre en modernisant des avions issus des surplus de la Première Guerre mondiale, puis lance une version améliorée, le Potez VII. La société va construire entre les deux guerres une série de petits avions de transport de passagers ainsi que des biplans de reconnaissance dont certains sont construits sous licence en Pologne. En 20 ans, 7 000 appareils sont sortis de ses chaînes de fabrication. Les derniers actifs sont rachetés par Sud-Aviation en 1967. Il demeure toutefois l'usine Potez Aéronautique, ancienne usine Fouga à Aire-sur-l'Adour dans le département des Landes, spécialisée dans la fabrication de pièces primaires et l'assemblage de sous-ensembles pour le civil (80 %) et le militaire (20 %).

Pound, EzraEzra Weston Loomis Pound (né à Hailey, alors dans le Territoire de l'Idaho, le 30 octobre 1885 – mort le 1er novembre 1972 à Venise) est un poète, musicien et critique américain qui a fait partie du mouvement moderniste du début des années 1920 et qui est souvent rattaché à la Génération perdue. Pound était le chef de file de plusieurs mouvements littéraires et artistiques comme l'imagisme et le vorticisme. Dans les années 1930 et 1940, il devient apologiste du fascisme, admirateur de Mussolini et supporter d'Hitler, publiant pour l'éditeur fascisant Oswald Mosley. Durant la Seconde Guerre mondiale, il anime en Italie des émissions radiophoniques pour le régime mussolinien dans lesquelles il développe un antisémitisme et un antiaméricanisme virulents. Arrêté pour trahison par les troupes américaines qui libèrent l'Italie, il est interné en hôpital psychiatrique aux États-Unis pendant douze ans avant d'être renvoyé en Italie où il décède en s'étant contraint au silence.

Rampant : Ensemble du personnel, membre du personnel civil ou militaire employé au sol (p. oppos. à personnel navigant). Qui a un caractère de bassesse, de médiocrité, qui manque d'élévation.

Robert, Hubert : Hubert Robert, (né le 22 mai 1733, à Paris - mort le 15 avril 1808, dans la même ville) est un des principaux artistes français du XVIIIe siècle qui s’illustra notamment comme dessinateur, peintre, graveur, professeur de dessin, créateur de jardins et conservateur au Muséum central des arts de la République, futur Musée du Louvre.

Shrapnel : Shrapnel, du nom de son inventeur Henry Shrapnel, est le nom désignant l'« obus à balles ». Le terme « shrapnel » a souvent été utilisé, de manière abusive, pour désigner des petits fragments projetés par une explosion, quelle que soit leur origine.

Simoun : Avion fabriqué par la société Caudron, constructeur français d'avions, ayant existé de 1909 à 1933.

Spahis : Les spahis sont à l'origine un corps de cavalerie traditionnel du dey d'Alger, d'inspiration ottomane. Corps de prestige il est ensuite, lors de la conquête de l'Algérie par la France, intégré à l'Armée d'Afrique qui dépendait de l’armée de terre française. Le modèle des corps de cavalerie spahis est ensuite exporté en France métropolitaine et dans d'autre pays sous domination française (Tunisie, Maroc, Sénégal...).

Takoradi : Takoradi est une ville côtière de l'ouest du Ghana, proche de la Côte d'Ivoire. Les deux villes jumelles de Takoradi et Sekondi forment la 3e agglomération du pays par sa population, elle compte plus de 400 000 habitants.

Tibesti : Le massif du Tibesti est un massif montagneux du Sahara central, situé principalement à l'extrême Nord du Tchad, avec une petite extension dans le Sud de la Libye. Son point culminant, l'Emi Koussi, se trouve au sud du massif et constitue avec 3 415 mètres d'altitude à la fois le plus haut sommet du Tchad et du Sahara. 

Tilden, WilliamWilliam Tatem « Bill » Tilden II, né à Philadelphie le 10 février 1893 et mort le 5 juin 1953, est un joueur de tennis américain dont la carrière s'étend de 1918 à 1953. Il a remporté 130 titres connus à ce jour, dont quinze majeurs, incluant dix tournois du Grand Chelem et quatre titres du Grand Chelem professionnel. Tilden détient, avec Richard Sears et William Larned, le record absolu dans un tournoi majeur, l'US Open de tennis, qu'il s'est adjugé à sept reprises, dont six titres remportés consécutivement entre 1920 et 1925. Bill Tilden fut n° 1 mondial pendant la première moitié des années 1920. Grand et mince, il était connu sous le nom de « Big Bill ».

Voltigeur : Type de cigare.

Weygand, Maxime, généralMaxime Weygand, né à Bruxelles le 21 janvier 1867, mort à Paris le 28 janvier 1965, est un officier général français, membre de l'Académie française. Il a joué un rôle majeur lors des deux guerres mondiales. Bras droit du maréchal Foch sur la fin de la Première Guerre mondiale, il est notamment chargé, le 11 novembre 1918, de lire les conditions de l'armistice à Rethondes à la délégation allemande. Nommé par Paul Reynaud le 19 mai 1940 commandant en chef de l'armée française en remplacement du général Gamelin, il ne peut pas empêcher la défaite lors de la bataille de France. Il est alors le premier à se déclarer partisan d'un armistice (comme lors de la Première Guerre mondiale) avec l'Allemagne. Il devient le 17 juin 1940 ministre de la Guerre du gouvernement Pétain, prépare la signature du traité d'armistice le 22 juin, puis participe deux mois au gouvernement de Vichy, avant d'être nommé le 4 septembre 1940 commandant pour l'Afrique du Nord où il crée et organise l'armée d'Afrique en relation avec les services américains et britanniques. Rappelé et relevé par Pétain de son commandement sous la pression allemande en novembre 1941, il est assigné à résidence dans une villa en Provence où il reçoit une lettre du Président Roosevelt lui demandant de poursuivre son action. Arrêté par la Gestapo la veille de l'invasion de la zone sud par les Allemands le 11 novembre 1942, il est déporté en Allemagne et interné jusqu'à la fin de la guerre. Arrêté à son retour d'Allemagne, accusé de haute trahison et emprisonné par les gaullistes, il bénéficie d'un non lieu, devient le défenseur de la mémoire du maréchal Pétain, puis le soutien des partisans de l'Algérie française pendant la guerre d'Algérie.

Whitman, Walt : Walt Whitman, né le 31 mai 1819 à Long Island et mort le 26 mars 1892 à Camden, est un poète et écrivain américain.